Quitter le blog

Contactez-nous


RECHERCHE

CATEGORIES
Actualité [ 50 ]  RSS ATOM
Portraits [ 3 ]  RSS ATOM
Séries [ 0 ]  RSS ATOM
    Cabinet de curiosités  [ 1RSS ATOM
    Grands Imprimeurs  [ 5RSS ATOM
    Manque à WorldCat  [ 1RSS ATOM

ARTICLES RÉCENTS
RSS ATOM

ARCHIVE
RSS ATOM  Archive complète
 

mois en cours

LATEST COMMENTS
L'histoire du procès du diable (1604)
par : AULNOY (baronne d’)
Didot
par : BENJAMIN

24 Fév 2017
Charles de Habsbourg, le 24 février et le chiffre 5
Il est des détails, des coïncidences de l’histoire que l’on ne s’explique pas, mais dont nous savons que, tout comme nous, vous êtes friands !
Nous nous adressons en particulier ici aux bibliophiles passionnés d’astrologie, de numérologie, d’arithmancie… et d’histoire du Siècle d’Or espagnol !
Ce 24 février, 55ème jour de l’année, marque l’anniversaire de Charles de Habsbourg, plus connu sous le nom Charles-Quint, né en l'an 1500.
Celui-ci fut couronné empereur Charles, 5ème du nom, en 1530… le 24 février ! Et que dire du fait qu’il se désista en faveur de son frère cadet Ferdinand en date du…je vous le donne en mille…24 février 1558 !
En l’honneur de cet homme hors de commun, et afin, peut-être, de vous aider à percer les mystères de ces coïncidences pour le moins fascinantes, nous avons le plaisir de vous présenter aujourd’hui l’ouvrage De Statu Religionis et Reipublicae, Carolo Quinto Cesare, Commentarij, une biographie de Charles-Quint dans le contexte de la Réforme, par l’historien et diplomate Johannes Sleidanus.

Amis des lettres et des nombres, faites nous part d’autres synchronies et concordances de la sorte !







 
Portraits
posté par  Benjamin à  17:34 | permalink | commentaires [1]



27 Jan 2017
"Prochain arrêt: Lesseps !"
Permettez-nous cette semaine d’évoquer l’un de nos plus illustres compatriotes ayant vécu ici à Barcelone, le diplomate et entrepreneur Ferdinand de Lesseps (1805-1894). Si nombre de Barcelonais n’ont peut-être qu’une vague idée de la personnalité de celui qui fut l’un des principaux protagonistes de la mise en œuvre du Canal de Suez, le nom de Lesseps est connu ici de tous ou presque : beaucoup ont transité par la Plaça Lesseps, desservie par un arrêt de métro du même nom, et les plus francophiles connaissent bien sûr la prestigieuse Ecole Française Ferdinand de Lesseps, fondée par l’ancien consul-général de France qui avait gagné le cœur des Barcelonais en oeuvrant en faveur de la ville au moment du soulèvement populaire de 1842.

En 1849, alors au sommet de sa carrière diplomatique, l'émissaire avait été chargé d'une mission de conciliation entre les Républicains au pouvoir à Rome et le Vatican. Finalement désavoué par Napoléon III, dans le contexte tumultueux des Guerres d'unifications de l'Italie, il fut accusé de collusion avec l’ennemi et appelé à comparaitre devant l'Assemblée et le Conseil d'Etat. Ferdinand de Lesseps publia plusieurs écrits, en réponse à ces accusations. Le dernier d’entre eux fut ce rare mémoire dont nous vous proposons un exemplaire de l’édition originale, remarquablement relié à l’époque en veau orné. L’ouvrage constitue en quelque sorte le testament diplomatique de celui qui, profondément blessé par l'injustice dont il s’estimait être victime, mit ensuite un terme à la carrière de diplomate qui lui vaut d’être aujourd’hui encore connu de tous les Barcelonais.







 
Portraits
posté par  Benjamin à  16:25 | permalink | commentaires [0]



13 Jan 2017
Zola en campagne
« J’accuse ! »… Tout le monde connaît le fameux article de Zola paru le 13 janvier 1898… et dont c’est aujourd’hui l’anniversaire.
Au moment de souffler ses 119 bougies, laissons la parole à Zola, toujours désireux de concilier littérature et journalisme : « On revient à [la presse] comme à de vieilles amours. Elle est la vie, l’action, ce qui grise et ce qui triomphe. Quand on la quitte, on ne peut jurer que ce sera pour toujours… ».
Devenu un écrivain reconnu, Zola continua en effet d’accorder une grande importance à la presse, au moyen de laquelle il mena devant un large public ses nombreuses campagnes.
« Une Campagne » est précisément le titre qu’il donna à l’un de ses recueils d’articles consacrés à l'actualité politique et littéraire de son temps. Publiés originellement dans le Figaro entre 1880 et 1881, ces « articles de polémiques » furent compilés dans ce recueil qui vit le jour en 1882, dont nous avons le plaisir de vous présenter un exemplaire du tirage de tête de l’édition originale, l’un des dix imprimés sur papier de chine (seul grand papier).

 
Portraits
posté par  Benjamin à  16:05 | permalink | commentaires [0]