Visiter la librairie

- -

Contactez-nous


RECHERCHE

SONDAGE
 
Quelle époque de l'imprimerie vous intéresse le plus?
Editions incunables
XVIe - Renaissance
XVIIe - Grand Siècle
XVIIIe - Lumières
XIXe - Romantisme
XXe - Editions contemporaines
 
Voir les résultats


CATEGORIES
Actualité [ 50 ]  RSS ATOM
Portraits [ 3 ]  RSS ATOM
Séries [ 0 ]  RSS ATOM
    Cabinet de curiosités  [ 1RSS ATOM
    Grands Imprimeurs  [ 5RSS ATOM
    Manque à WorldCat  [ 1RSS ATOM

ARTICLES RÉCENTS
RSS ATOM

LATEST COMMENTS

ARCHIVE
RSS ATOM  Archive complète
 

mois en cours

COMPTEUR
Visiteurs    211214
Utilisateur en ligne 14

19 Mai 2017
Eikon Basilike
Peut-être effrayés par la faible pluviométrie à Barcelone, force est d’admettre que rares sont les ouvrages britanniques qui parviennent jusqu’aux rayons de la librairie! Le livre que l’on a choisi de vous présenter aujourd’hui est donc une exception, et non des moindres : il s’agit de l’édition originale de la première traduction française du légendaire Eikon Basilike !

Paru en 1649, quelques semaines après la décapitation du roi Charles I, cette autobiographie apocryphe du défunt monarque fit l’objet de traductions quasi immédiates dans plusieurs langues, dont cette traduction française par l’écrivain normand Denis Cailloué, imprimée en réalité à Londres.

Notre joie n’aurait pas été entière si l’on n’avait pas pu vous présenter le superbe portait allégorique en frontispice qui manque à de nombreux exemplaires : on est d’ailleurs tenté de penser que cette fascinante représentation de Charles en martyr contribua à l’immense succès de l’ouvrage!

Certains parmi vous auront bien sûr noté que nous vous présentons ce portrait royal le jour anniversaire… de la proclamation du Commonwealth d'Angleterre!
N’y voyez rien d’autre qu’un hommage au légendaire humour de nos chers amis anglais!





 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:54 | permalink | commentaires [0]



12 Mai 2017
Ibarra
Vous le savez, notre goût pour les curiosités bibliographiques, les ouvrages atypiques et les auteurs singuliers est intarissable; cependant, nous savons également apprécier la grande valeur des classiques, des incontournables et des monuments de la bibliophilie!

L’ouvrage que l’on vous propose de découvrir aujourd’hui est bien l’un ces monuments, et ce à plusieurs titres : issue des presses madrilènes du maitre imprimeur Joaquín Ibarra, l’un des plus grands imprimeurs du 18e siècle, cette édition de l’Histoire générale de l’Espagne de Juan de Mariana est considérée par certain comme « la plus soignée » jamais publiée, et comme celle dont « le texte est le plus proche de la perfection »! (Palau)

Imprimé par Ibarra en deux volumes in-folio en 1780 (la même année que sa fameuse édition du Quichotte, considérée aujourd’hui encore comme la plus belle jamais réalisée), le texte de Mariana est un véritable monument de l’historiographie du royaume, donnée ici dans sa version espagnole définitive!

À l’instar du Quichotte de 1780, certains exemplaires de cette édition dirigée par la Real Academia Española vinrent emplir la bibliothèque de la famille royale!

Pourquoi pas la vôtre?!




 
Grands Imprimeurs
posté par  Benjamin à  15:42 | permalink | commentaires [0]



5 Mai 2017
Le langage décimal
A l’avant-veille du deuxième tour des élections présidentielles en France, nous vous proposons d'oublier un instant les débats clivants avec un ouvrage dont l’auteur, inspiré par les idéaux de la Révolution, avait à cœur «de rapprocher les hommes et les peuples par le doux lien de la fraternité» au moyen d’une langue universelle!

Même les fervents défenseurs de la diversité linguistique que nous sommes sont fascinés par l’extraordinaire utopie linguistique de Jean Delormel, imaginée d'après la réforme décimale et les principes rationnels de la philosophie des Lumières!

Certes, l’emploi du système décimal comme principe linguistique n’est à priori pas très séduisant pour les amoureux des lettres, mais n’est-ce pas ainsi que nos ordinateurs communiquent entre eux, et donc, que je m’adresse à vous?

00101001 1001010100 10000010101 000110000 0100010101! (*)



[(*)Je vous souhaite une agréable fin de semaine!]
 
Actualité
posté par  Benjamin à  17:18 | permalink | commentaires [0]



28 Avr 2017
"Le télegraphe naturel"
A de l’heure du village global, des services de messagerie instantanée et des publications de blog lues en direct aux quatre coins du monde sur vos téléphones portables (nous le savons!), il est bon de rappeler que les appareils dernier cri d’aujourd’hui sont les antiquités de demain!

La preuve, cet ouvrage d’un autre âge du médecin et inventeur franco-allemand Auguste-Guillaume Schwenger, paru il y a tout juste 217 ans, et dans lequel il exposait sa propre variante du télégraphe de Chappe, basée sur l’utilisation du corps humain pour former des caractères d'imprimerie observable à distance au moyen d'un télescope!

Voilà qui devait être un bel exercice de communication!


 
Actualité
posté par  Benjamin à  14:47 | permalink | commentaires [0]



21 Avr 2017
"Bona diada de Sant Jordi"!
Ce dimanche, Journée mondiale du livre, nous aurons le plaisir de flâner dans une ville de Barcelone en pleine effervescence à l’occasion de la « Diada de Sant Jordi » : partout dans la ville on fêtera Saint-George, saint patron de la Catalogne, en offrant des livres et des roses rouges à ses êtres chers, dans une grande célébration de la culture. Nous amis français n’oublieront certainement pas de fêter le livre, mais on les sait également occupés par des affaires de la plus haute importance, eux qui sont invités à se rendre aux urnes pour élire leur nouveau chef de l’Etat.
A cette occasion, nous avons choisi de vous présenter ce très rare ouvrage par Antonio Pérez i Maxo, qui entre 1627 et 1632 fut l’évêque d'Urgell, comarque de Catalogne voisine de la principauté d'Andorre. Rappelons qu’en tant que tel, l’évêque d’Urgell est encore à ce jour l’un des deux coprinces du trône d’Andorre, fonction qu’il exerce avec… le chef de l’Etat français!
Espérons qu’à l’instar de Pérez i Maxo, homme de grande érudition et écrivain fécond, le prochain président français soit également un amoureux des livres et de la culture!












Antonio Pérez i Maxo, "Constituciones Synodales del Obispado de Urgel, para los Parochos, y Clerigos", Barcelona: Pedro Lacavalleria, 1632. (Cf. Palau, 60332)

Info
 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:25 | permalink | commentaires [0]



13 Avr 2017
Un peu de courtoisie, s'il vous plait!
En ces temps de crispations politiques généralisées, il nous semble opportun de rappeler nos dirigeants (et à ceux et celles qui aspirent à la devenir!) à quelques règles élémentaires de courtoisie!

 
Actualité
posté par  Benjamin à  14:24 | permalink | commentaires [0]



7 Avr 2017
De ars articulationem
Les plus fidèles d’entre vous connaissent bien sûr notre intérêt tout particulier pour la médicine et les ouvrages qui en ont jalonné les progrès; aussi, en cette journée mondiale de la santé, nous ne pouvions rater l’occasion de partager avec vous un ouvrage qui nous a semblé tout à fait singulier!

Publié en 1802 et absent des bibliographies de référence que nous avons consulté, ce Principes d’Arthrologie ou l'Art d'étudier méthodiquement les articulations du corps humain constitue la première monographie consacrée à la discipline, et il se pourrait même que l’on doive à son auteur, le docteur Jean-François Seneaux, l’invention du terme même d'"arthrologie"!

Bibliophiles synovistes, articulateurs de savoir, collectionneurs cartilagineux, n’hésitez pas à éclairer nos lanternes si vous en savez plus sur le sujet! Mais n’oubliez surtout pas de vous échauffer et de vous étirer avant et après l’effort!

 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:27 | permalink | commentaires [0]



17 Mar 2017
Rousseau chez un Irlandais de Montpellier
Vous et moi connaissons la légendaire hospitalité du peuple dont les représentants et les amis déambuleront aujourd’hui dans les rues de toutes les grandes villes du monde vêtus de vert pour l’occasion, la couleur du shamrock et des étendues sauvages de l’île d’Éire. Cette même hospitalité conduisit l’auteur de l’ouvrage que nous vous présentons aujourd’hui à héberger Jean-Jacques Rousseau!

En ce jour de Saint Patrick et en hommage à tous les Irlandais du monde, nous vous présentons une très rare thèse médicale soutenue en 1749 par Thomas Fitz-Maurice au sein de la prestigieuse Faculté de médecine de Montpellier, ville où cet irlandais s’était établi afin d’y poursuivre ses études de médecine et où (peut-être séduit par la faible pluviométrie du climat méditerranéen…), il demeura toute sa vie.

Quelques années avant de soutenir cette thèse, M. Fils-de-Maurice avait eut l’honneur d’accueillir et de veiller sur le pauvre Rousseau, venu soigner le polype au coeur dont il se croyait – à tort – atteint. L’histoire ne dit pas si le cas du philosophe servit de base à l’étude sur les similitudes des passions hystériques et hypochondriaques contenue dans l’ouvrage, mais le chapitre portant sur les convulsions narcotiques pourrait ce soir se révéler d’une grande actualité en cas d’excès de bière stout!

 
Actualité
posté par  Benjamin à  16:14 | permalink | commentaires [1]





page 6 de 91 2 3 4 5 6 7 8 9