Quitter le blog

Contactez-nous


RECHERCHE

CATEGORIES
Actualité [ 26 ]  RSS ATOM
Portraits [ 3 ]  RSS ATOM
Séries [ 0 ]  RSS ATOM
    Grands Imprimeurs  [ 3RSS ATOM
    Manque à WorldCat  [ 1RSS ATOM

ARTICLES RÉCENTS
RSS ATOM

ARCHIVE
RSS ATOM  Archive complète
 

mois en cours

LATEST COMMENTS
Didot
par : BENJAMIN

7 Jui 2017
Erudition et mariage font-ils bon ménage ?
Chers amis amoureux du savoir, des livres et des étagères, y a-t-il une place pour le mariage dans vos bibliothèques ? Selon vous, les intellectuels ermites, érudits de tous poils – et surtout du mauvais en cas de dérangement – et autres bibliophiles atteints de collectionnite aigüe doivent-ils se marier ?

Inspirés dans notre quête d’opinions contradictoires, non pas par des questionnements personnels (quoique…), mais par la consultation d’un curieux ouvrage allemand du début du XVIIIe siècle, nous nous en remettons aujourd’hui à votre jugement pour ce qui est d’une épineuse question d’une actualité sans cesse renouvelée !

Publié en 1715 sous le pseudonyme d'Irénée Carpentier, Eruditorum Coelibum Centuria Singularis est une collection de courtes notices biographiques de grands esprits restés célibataires, par un certain Gottfried Wagener – dont on vous laisse imaginer le statut matrimonial !... Chose curieuse, on y trouve également la première édition du traité du poète allemand Mellemann sur le mariage des érudits – selon lequel ces derniers n'ont pas de raisons de fuir l'union matrimoniale – ainsi que la lettre de Daniel Heinsius sur les qualités d'une femme convenant à un savant… Il semblerait donc que, bien avant nous, le sieur Wagener était lui aussi en proie au doute !

Chers esprits éclairés, est-il donc raisonnable de faire le grand saut, selon vous ? Pour les deux parties ? …Chers conjoints de bibliophiles, connaissiez-vous vraiment l’ampleur du phénomène au moment de l’échange des alliances ? Ou peut-être avez-vous été séduits par sa collection d’incunables ?



 
Actualité
posté par  Benjamin à  17:14 | permalink | commentaires [0]



23 Jui 2017
L’histoire du procès du Diable (1604)


Pour plus d'information sur le manuscrit, veuillez cliquer ici.







 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:06 | permalink | commentaires [10]



16 Jui 2017
"Le véritable inventeur du paratonnerre"
Alors qu’hier, 15 juin, certains évoquaient l’anniversaire de la nuit au cours de laquelle Benjamin Franklin aurait bravé le violent orage d’été qui frappait Philadelphie pour réaliser la fameuse expérience du cerf-volant, nous avions une pensée pour le physicien Néracais Jacques de Romas (1718-1776), considéré par beaucoup comme le véritable inventeur du paratonnerre!

Le récit détaillé de ses expériences et des controverses liées à la paternité de la découverte est à retrouver dans ce Mémoire sur les moyens de se garantir de la foudre dans les maisons; suivi d'une lettre sur l'invention du cerf-volant électrique, avec les pièces justificatives de cette même lettre, qu’il fit imprimer à Bordeaux au crépuscule de sa vie, et dont nous vous présentons aujourd´hui un bel exemplaire!












 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:36 | permalink | commentaires [0]



9 Jui 2017
Le Recueil Léonard
Il y a fort longtemps, en cette date du 9 juin, une incroyable ferveur agitait la petite ville basque de Saint-Jean-de-Luz : on venait d’y célébrer les noces du Roi Soleil avec l’infante d’Espagne!

Quelques mois auparavant, après de longues semaines d’âpres négociations qui se tinrent sur la fameuse Île des Faisans, Bourbons et Habsbourg - représentés respectivement par Mazarin et Luis de Haro - avaient enfin fini par trouver un terrain d’entente! Le Traité des Pyrénées enfin conclu, on s’empressa de rédiger le contrat du mariage de Louis XIV et Marie-Thérèse d’Autriche, consécration du rapprochement entre les deux principales puissances européennes de l'époque!

Ces deux documents, ainsi que l’intégralité des traités signés par la France entre 1435 et 1692, sont à retrouver dans le fameux « recueil Léonard », dont nous vous proposons aujourd’hui un joli exemplaire de l'édition originale, dans sa reliure du temps!

Compilée par l'imprimeur-libraire originaire de Bruxelles Frédéric Léonard, cette précieuse collection regroupe tous les traités internationaux signés par la France depuis le Moyen Age, comprenant entre autres les accords passés avec les pays du Maghreb, avec la Moscovie, et même… avec les Iroquois d’Amérique!

Un sacré morceau d’histoire diplomatique, n’est-ce pas?

















 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:45 | permalink | commentaires [0]



26 Mai 2017
Estienne
Nous poursuivons aujourd’hui notre série d’hommages aux plus grands imprimeurs de l’Histoire en vous présentant l’un des travaux emblématiques de l’oeuvre de l’immense savant humaniste Henri Estienne!

Issu d’une lignée d’imprimeurs érudits, Henri Estienne fut l’un des grands artisans de la redécouverte des manuscrits de l’Antiquité gréco-latine, à la recherche desquels il parcourut l'Europe entière! Son édition commentée de l’Anthologie Grecque, dont nous vous présentons aujourd’hui un remarquable exemplaire , demeura longtemps l’une des éditions de référence!

Imprimé à Genève en 1566, cet exemplaire relié en plein maroquin au 19e siècle porte l’exlibris du magistrat anglais – qui fut notamment l'un des premiers à réfuter les théories de Darwin – Robert Mackenzie Beverley : voici donc un ouvrage qui symbolise une certaine Europe des lettres à lui tout seul!













 
Grands Imprimeurs
posté par  Benjamin à  15:33 | permalink | commentaires [0]



19 Mai 2017
Eikon Basilike
Peut-être effrayés par la faible pluviométrie à Barcelone, force est d’admettre que rares sont les ouvrages britanniques qui parviennent jusqu’aux rayons de la librairie! Le livre que l’on a choisi de vous présenter aujourd’hui est donc une exception, et non des moindres : il s’agit de l’édition originale de la première traduction française du légendaire Eikon Basilike !

Paru en 1649, quelques semaines après la décapitation du roi Charles I, cette autobiographie apocryphe du défunt monarque fit l’objet de traductions quasi immédiates dans plusieurs langues, dont cette traduction française par l’écrivain normand Denis Cailloué, imprimée en réalité à Londres.

Notre joie n’aurait pas été entière si l’on n’avait pas pu vous présenter le superbe portait allégorique en frontispice qui manque à de nombreux exemplaires : on est d’ailleurs tenté de penser que cette fascinante représentation de Charles en martyr contribua à l’immense succès de l’ouvrage!

Certains parmi vous auront bien sûr noté que nous vous présentons ce portrait royal le jour anniversaire… de la proclamation du Commonwealth d'Angleterre!
N’y voyez rien d’autre qu’un hommage au légendaire humour de nos chers amis anglais!














 
Actualité
posté par  Benjamin à  15:54 | permalink | commentaires [0]



12 Mai 2017
Ibarra
Vous le savez, notre goût pour les curiosités bibliographiques, les ouvrages atypiques et les auteurs singuliers est intarissable; cependant, nous savons également apprécier la grande valeur des classiques, des incontournables et des monuments de la bibliophilie!

L’ouvrage que l’on vous propose de découvrir aujourd’hui est bien l’un ces monuments, et ce à plusieurs titres : issue des presses madrilènes du maitre imprimeur Joaquín Ibarra, l’un des plus grands imprimeurs du 18e siècle, cette édition de l’Histoire générale de l’Espagne de Juan de Mariana est considérée par certain comme « la plus soignée » jamais publiée, et comme celle dont « le texte est le plus proche de la perfection »! (Palau)

Imprimé par Ibarra en deux volumes in-folio en 1780 (la même année que sa fameuse édition du Quichotte, considérée aujourd’hui encore comme la plus belle jamais réalisée), le texte de Mariana est un véritable monument de l’historiographie du royaume, donnée ici dans sa version espagnole définitive!

À l’instar du Quichotte de 1780, certains exemplaires de cette édition dirigée par la Real Academia Española vinrent emplir la bibliothèque de la famille royale!

Pourquoi pas la vôtre?!







Info
 
Grands Imprimeurs
posté par  Benjamin à  15:42 | permalink | commentaires [0]



5 Mai 2017
Le langage décimal
A l’avant-veille du deuxième tour des élections présidentielles en France, nous vous proposons d'oublier un instant les débats clivants avec un ouvrage dont l’auteur, inspiré par les idéaux de la Révolution, avait à cœur «de rapprocher les hommes et les peuples par le doux lien de la fraternité» au moyen d’une langue universelle!

Même les fervents défenseurs de la diversité linguistique que nous sommes sont fascinés par l’extraordinaire utopie linguistique de Jean Delormel, imaginée d'après la réforme décimale et les principes rationnels de la philosophie des Lumières!

Certes, l’emploi du système décimal comme principe linguistique n’est à priori pas très séduisant pour les amoureux des lettres, mais n’est-ce pas ainsi que nos ordinateurs communiquent entre eux, et donc, que je m’adresse à vous?

00101001 1001010100 10000010101 000110000 0100010101! (*)



[(*)Je vous souhaite une agréable fin de semaine!]
 
Actualité
posté par  Benjamin à  17:18 | permalink | commentaires [0]





page 1 de 31 2 3